Réduction des coûts, productivité accrue, collaborateurs plus mobiles… Les avantages que présente un passage sur le Cloud sont nombreux. Mais comment migrer sans paniquer? AiM vous dit tout pour faire le grand saut.

Migrer ou pas migrer? A l’ère du tout digital, la question du passage sur le Cloud se pose de plus en plus dans les entreprises suisses. Avec des avantages reconnus tels que souplesse et productivité, le Cloud est devenu le socle de la transformation digitale, une base indispensable sur laquelle une entreprise peut créer des produits et des services innovants. A l’heure où la quantité de data créée quotidiennement augmente de manière vertigineuse, très peu d’entreprises réussissent leur développement sur la base d’infrastructures OnPremise. Aujourd’hui, le Cloud apporte de l’agilité à l’IT et s’impose désormais non plus comme un choix mais comme une nécessité.

 

Le b.a.-ba de la migration

Un projet de migration vers le Cloud représente donc l’opportunité rêvée de repenser son système d’information, en plaçant l’utilisateur au cœur de toute réflexion. Mais comment migrer sereinement vers le Cloud? La toute première étape consiste à faire un état des lieux de son entreprise afin de déterminer quels services adopter: conservation des données, performance, sites, applications ou encore sécurité. Il est essentiel de se poser les bonnes questions liées à l’environnement réglementaire, au coût de mise en place et de maintien du cloud et surtout du modèle de cloud choisi (public, privé ou hybride) avant de se lancer pour le grand voyage! Après avoir évalué l’infrastructure actuelle, place à la traque des composants d’infrastructure spécifiques : ces derniers sont nécessaires au maintien ou à l’amélioration des performances de votre infrastructure.

Si le choix d’un fournisseur qui propose des services adaptés à ses besoins est très importante, il est d’autant plus crucial de choisir un bon partenaire de voyage. Parce que le processus de migration peut être un chemin tortueux, parfois plein d’obstacles, il est conseillé d’être accompagné par un partenaire de confiance, pour être orienté vers les solutions les mieux adaptées dans cette nouvelle gouvernance de données. En migrant vers le Cloud, l’entreprise revoit toute son organisation autour d’un nouveau modèle: que de défis liés à la technologie, aux ressources métiers et à la communication entre les différents services et l’hébergeur choisi!

 

Focus sur la Suisse

Parmi les bonnes nouvelles qui arrivent du monde digital, Microsoft a annoncé il y a quelques mois l’arrivée de deux data center en Suisse, l’un à Zurich et l’autre à Genève. Si les clients suisses des services Cloud de Microsoft voyaient jusque maintenant leurs données stockées dans des centres européens, américains ou asiatiques, désormais, leurs données resteront en Suisse. Il s’agit du premier des grands fournisseurs Cloud à poser ses valises sur sol helvétique. «Nous voulons être le premier fournisseur mondial à proposer des services cloud d’entreprise à partir de datacenters suisses qui permettront aux entreprises et aux institutions de toutes tailles et de tous secteurs d’accélérer leur innovation et d’accroître leur productivité», a affirmé Marianne Janik, CEO de Microsoft Suisse*.

Alors, prêts à partir sur le nuage avec AiM?

*citations tirées du blog de Microsoft des suites de la conférence de presse