L’ECAP, l’établissement cantonal d’assurance et de prévention du canton de Neuchâtel a fait confiance à AiM pour développer un ERP afin de gérer et de suivre au quotidien l’ensemble des informations et des services opérationnels concernant les assurances, la prévention contre les incendies et les dégâts naturels des bâtiments neuchâtelois ainsi que certains aspects liés à l’intervention des pompiers. Impossible nous direz-vous? Impossible n’est pas AiM: nous avons répondu « cap » à ce défi informatique.

 

Assurer, prévenir, intervenir: les missions de l’ECAP sont multiples et variées. Pour garder au quotidien sous contrôle toutes les informations qui ont trait à ses activités, l’ECAP a choisi de se tourner vers des solutions informatiques innovantes. « Le domaine de la prévention est très peu informatisé », nous explique Jean-Michel Brunner, directeur général de l’établissement cantonal d’assurance et de prévention du canton de Neuchâtel. « Nous avons pour notre part décidé de mettre en branle un plan directeur informatique il y a deux ans ».

La cartographie de l’existant, la définition des besoins et des volontés de l’entreprise ont précédé la formulation d’une procédure d’appel d’offres pour les marchés publics en 2018. Les réponses et les propositions ont été présentées devant un comité, renforcé par un consultant externe, particulièrement attentif au prix, à l’expérience applicative et à aux références du prestataire dans le domaine d’activité.

« Suite à l’audition des soumissionnaires, AiM nous a convaincu par son panel de compétences et les personnalités présentes », se souvient le directeur général. « On nous offrait une prestation complète comprenant une réponse pertinente au cahier des charges, des suggestions en termes de Business Intelligence et des conseils en matière de gestion du changement et d’accompagnement de la migration. En plus de l’offre demandée, on nous proposait déjà du concret. » En décembre 2018, le choix est arrêté: ce sera AiM, ou ce ne sera pas.

Le développement de la solution métier sur-mesure proposée par AiM nécessitera entre 24 et 30 mois. Il comprend un logiciel unique centré sur les données bâtiments et tiers et une seule base de données pour les trois métiers de l’ECAP, soit l’assurance, la prévention et l’intervention.

Ce développement, depuis quelques mois, va bon train: une fois par semaine, une équipe de six à huit personnes de l’ECAP & AiM se rencontrent pour définir les spécifications détaillées du futur logiciel. C’est ce contact très rapproché qui permettra de mettre en œuvre une méthode agile, composée de nombreuses itérations, de lots de développement successifs validés tous les mois et demi environ, dont le succès a déjà été maintes fois prouvé!