Former, fédérer, motiver, c’est le credo de Marc Gonzalez. Head of Managed Services Departement chez AiM, ce Genevois de 39 ans, ancien hockeyeur, est à la tête des équipes support depuis plus de six ans. Il sait se mettre à l’écoute de ses collègues autant que des clients.

 

«Concrètement, mon service gère les infrastructures IT et le support associé de nos utilisateurs. L’équipe répond aux demandes et règle les incidents de nos clients au quotidien. Cela va du traitement des pannes et des urgences à des actions proactives, comme la mise en place de systèmes de sécurité, de monitoring, de mises à jour, de conseils et de veilles technologiques», explique Marc Gonzalez. Un service, selon les cas, qui peut être dispensé 24h/24h avec un système de ticketing et différents niveaux de SLA. L’informaticien ajoute: «On est amené à gérer des services aussi bien dans des data center que dans le Cloud.»

Pour mener à bien cette mission, Marc Gonzalez peut compter sur son équipe qui rassemble une quinzaine de professionnels. Lui-même fait le lien entre les clients-utilisateurs et les bonnes personnes de sa team, n’hésitant pas à intervenir et à s’impliquer sur des problèmes spécifiques et en soutien à ses collègues. Il prend le temps de faire évoluer les compétences de ses collaborateurs, pour que chacun ait le même niveau de connaissance sur les multiples environnements gérés. Directement recruté par Fabrice Giangreco, directeur général adjoint d’AiM, il y a plus de six ans, Marc Gonzalez peut faire valoir une solide expérience.

C’est tout jeune, à 16 ans, que le garçon, né à Genève, s’est lancé dans un apprentissage dans une entreprise de télécommunication. Il évolue ensuite dans plusieurs sociétés. Rapidement, Marc prend en charge des équipes. «A trente ans, j’étais déjà responsable technique et je m’occupais notamment de migration d’infrastructures pour de gros comptes», se souvient-il. Toujours intéressé par la nouveauté, il confie avoir des facultés d’écoute et d’empathie, que ce soit avec les clients mais aussi avec ses collaborateurs. «Je m’efforce de les mettre en bonne disposition pour les motiver. J’essaye de me mettre à leur place et d’échanger pour pouvoir les aider quand ils ont des problèmes. Car on n’est pas manager que lorsque tout va bien.»  Cet esprit fédérateur, ou team spirit, l’informaticien le cultive aussi en dehors des parcs informatiques, du côté des patinoires. Pendant de nombreuses années, il a joué au hockey sur glace en tant que gardien de but avant de devenir entraîneur pour les adultes. Aujourd’hui, il est toujours impliqué, surtout pour la jeunesse, dans l’association cantonale genevoise et dans différents clubs dont le Servette, où évolue son fils de 10 ans. Marié et également papa d’une petite fille de huit ans, Marc Gonzalez aime aller de l’avant. D’un caractère appliqué, il n’hésite pas à relever les challenges, avançant avec logique et perspicacité. «Pas trop de blabla, je préfère montrer l’exemple», conclut-il.